En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui nous permettront de réaliser des analyses et de vous proposer des contenus et des annonces les plus adaptés à vos centres d’intérêts.

Stratégie d'entreprise Engie

Energie
Stratégie de l'entreprisePerformance boursièreÉvaluation de l'entrepriseFil d'actualitéConsulter les avisConsulter les questions

Glossaire financier

Ce site fait référence à un certain nombre de notions dans le domaine financier. Ces concepts peuvent être classés en quatre catégories : celles qui traduisent la performance annuelle de l’ entreprise, celles qui décrivent ses ressources, celles qui évaluent sa rentabilité, celles qui montrent sa solvabilité.

Ces notions sont définies assez précisément par les normes comptables mais souvent les entreprises s’ engagent sur des notions « aménagées » par rapport a ces définition standard, officiellement pour mieux retraduire leur activité, parfois peut être pour donner une vision plus avantageuse de leur entreprise.

Notions retraduisant la performance annuelle de l’ entreprise (ces notions doivent être examinées en comparaison des années précédentes)(exprimés en €)

  • Chiffre d’ affaire (CA)
  • Excèdent Brut d’exploitation (EBITDA : Earning before Interest Depreciation Amortizing) est la différence entre le CA et les dépenses nécessaires à l’ exploitation (Personnel, Achat....)
  • Résultat d’exploitation (EBIT) : c’est l’ EBITDA moins les amortissements des investissements réalisés dans le passé par l’ entreprise pour assurer son activité (usines, immeubles...). Ce résultat reflète la performance économique de l’ entreprise une année donnée
  • Résultat d’exploitation courant de l’entreprise : c’ est le résultat d’ exploitation mais on ne prend pas en compte les éléments non récurrents (souvent des charges) comme les frais de restructuration, les dépréciations d’ actifs vendus..). Cependant comme tous les ans il y a de l’exceptionnel, le résultat d’exploitation courant est très souvent sur plusieurs années supérieure au résultat d’ exploitation « standard ». De ce fait il embellit souvent la performance de l’ entreprise.
  • Résultat net (et résultat net part du groupe) (:RN et RNPG) c’ est l’ EBIT- frais financiers + produits financiers - taxes. Le résultat net est le résultat de l’ entreprise qui revient aux actionnaires qui peuvent en prendre une partie en dividendes et réinjecter l’ autre partie dans l’ entreprise. En général les grand groupe ont des filiales avec des actionnaires minoritaires, le résultat net part du groupe est le résultat net – la part qui revient aux minoritaires
  • Résultat net courant : c’est le résultat net sans prendre en compte les éléments non récurrents

Notions retraduisant les ressources de l’ entreprises

  • Fonds propres : c’est l’ argent amené par les actionnaires (achat des actions + résultat non versé en dividendes) (actionnaire = coproprietaire de l’entreprise)
  • Dette : c’est l’argent qui est amené par les créanciers (banques, détenteurs d’ obligation....)

Notions retraduisant la rentabilité de l’ entreprise (exprimés en %)

  • Marge d’exploitation : Résultat d’ exploitation (EBIT)/Chiffre d’ affaire(CA)
  • Retour sur capitaux engagés (ROCE) : Résultat d’exploitation (EBIT)/ Capitaux engagés (CE). (Capitaux engagés(CE) = apport des actionnaires (fonds propres) + créanciers (Dette)) . Ce ratio permet de voir quel le rendement financier des capitaux utilisés par l’entreprise. Il faut qu’il soit supérieur au cout d’acquisition du capital par l’entreprise (WACC en anglais) pour que cette dernière crée de la valeur. Dans les faits les ROCE publiés par les entreprises sont parfois une version aménagées de cette définition dont le calcul est parfois opaque.
  • Retour sur Fonds Propres (ROE) : Résultat Net/ Fond propre c’ est la rentabilité de l’entreprise pour l’actionnaire, Un indicateur du même type est le Bénéfice par action

Notions retraduisant la solvabilité: ratio exprimés en % ,cash en €

  • Le ratio Dette/(Fonds Propres+ Dette) (Gearing) il doit normalement être inférieur à 50%. L’idée est que si on vend l’entreprise (ses fonds propres) on peut rembourser la dette
  • Le ratio Dette/Excèdent Brut d’exploitation : L’idée est de voir en combien de temps si l’entreprise n’investit pas elle peut rembourser sa dette.
  • Le cash flow c’est le montant d’argent qui alimente « le compte en banque » d’une société. En effet le résultat net ne traduit pas ce montant. Ainsi les amortissements sont des couts calculés et non décaissés et le montant des investissements réalisés dans l’année n’apparaissent pas dans les charges du compte du résultat alors qu’ils sont payés en une seule fois par l’entreprise par son « compte en banque ». Plus le cash flow est élevé plus la société est solvable et manoeuvrante.
  • Pour le secteur des Banques et Assurances suite à la crise de 2009 pour tenir compte du risque de certains placements des ratio spécifiques assez techniques sont imposés par les régulateurs CET1 (Common Equity Tier one) pour les banques), ratio de solvabilité 1 pour les assurances.
Imprimer
Description de l'entreprise Engie

ENGIE est un leader européen et mondial dans les domaines des solutions clients, de la production d’électricité bas carbone et des infrastructures de gaz :


Solutions clients  Le groupe fournit du gaz et de l' électricité à travers 21 millions de contras mais est également leader européen ou mondial dans les domaines suivants: réseaux de froid et de chaleur , services d' économie d' energie , energie distribuée, bornes de recharge pour véhicules électriques.


Infrastructures de gaz : le Groupe est le 1er opérateur d’infrastructures gazières en Europe avec un portefeuille comprenant réseaux de transport, réseaux de distribution, stockage et terminaux GNL. Il est également un acteur important au Mexique et au Brésil ;


Production d’énergie bas carbone et acheminement de gaz et d’électricité :Le Groupe compte parmi les principaux acteurs en Europe en matière de production électrique: en France 2 ème opérateur hydraulique et premier dans l’éolien et le solaire réunis ; un des pionniers du nucléaire en Belgique.


Son capital est (exprimé en droit de votes) :Etat: 34,23% Public: 54,57% Salariés: 3,87% Black Rock : 3,53% autres organismes (CDC..): 3,80%


En 2019 le groupe compte 171 103 collaborateurs et est présent dans 70 pays. Son chiffre d’ affaire s’est élevé en 2020 à 55,8 Md€ pour un EBITDA de 9,3 Md€ et un Résultat net de -1,5Md€ . (notons que ce résultat est impacté par une dépréciation d' actif sur le nucléaire belge de 3 Md€ du fait de l' absence de décision du gouvernement belge sur le nucléaire)

La répartition du résultat d' exploitation d' Engie par zone géographique en 2020 est la suivante:




A partir de 2019 le groupe a mis en place 4 "business line " : Renouvelable, Solution Clients , Réseaux, Thermique et Fourniture.. La partie Thermique comprenait le nucléaire et la partie "supply" ( fourniture essentiellement de gaz aux clients finaux). EN 2021 le nucléaire et le supply deviennent des Business line autonomes. portant le nombre de Business line à 6.




Néanmoins dans la description des actions stratégiques nous garderons la présentation à 4 "business " line en attendant les précisions sur la nouvelle stratégie qui doit être présenté en mai 2021 par la nouvelle Directrice Générale Catherine Macgregor.



Partagez un (ou plusieurs) avis sur l’ entreprise :

ses points forts, ses points faibles, sa performance financière, sa capacité d’innovation, son rôle social environnemental...
Posez une question à l'entreprise
Stratégie de l'entreprise :
La stratégie de l’entreprise est decrite à travers 3 rubriques : L’AMBITION, LA QUANTIFICATION DE L’AMBITION et LES ACTIONS STRATÉGIQUES
Ambition :

Devenir le leader mondial de la transition zero-carbone des entreprises et des collectivités territoriales : cette ambition exprimée par l' ancienne Directrice Générale Isabelle Kocher n' a pas été confirmée par la nouvelle équipe qui doit s' exprimer sur ce sujet en mai 2021



Engie poursuit 3 objectifs stratégiques:

  1. -Renforcer sa croissance
  2. -Améliorer sa rentabilité
  3. -Améliorer son impact environnemental et social


Engie pour y arriver mise sur la spécialisation:

  1. -Se concentrer sur des offres à forte valeur ajoutée (offre intégrée mettant en oeuvre les compétences du groupe(renouvelable, infrastructure, digital...) . Offres proposées "as a service"
  2. -Se concentrer sur un nombre limité de pays et de clients
  3. -Financer ses projets avec des partenaires suivant le modèle DBpSO (Developp,Build, partially Sale,Operate)


Isabelle KOCHER , porteuse de cette stratégie" n' a pas vu son mandat renouvelé par le CA d' ENGIE. Le Président d' ENGIE a indiqué que cette stratégie n' a pas vocation à être structurellement modifiée et que dans le futur l'attention sera portée sur la qualité de la mise en oeuvre et sur la simplification (plus grande sélectivité dans le choix des pays par exemple)





Dernières informations (juillet 2020 et février 2021).


En juillet 2020 le Président d’ ENGIE a indiqué une « direction stratégique » qui est très probablement l' annonce d’un nouveau plan stratégique. Pour l’ instant le Plan stratégique actuel « cohabite » avec cette nouvelle direction.


Dans cette Direction l’accent sera mis sur un développement plus marqué des Energies Renouvelables, ainsi qu’une priorité sur les infrastructures (réseaux de transport et de distribution, réseaux de chaleur....). En ce qui concerne les énergies renouvelables une plus grande part sera dans le bilan d’ENGIE et non vendu à des tiers).

Pour la partie réseaux, un rééquilibrage sera fait au profit de l’international, ce qui implique des cessions de parts en France sur GRT gaz (Pipeline gaz) et sur GRDF (réseaux de distribution de gaz). Ces cessions étant limitées par le souhait d’ENGIE de continuer à consolider ces deux filiales dans ses comptes (donc d’en garder une forme de contrôle)

Ceci  est financé par un accroissement significatif du programme de cession. Le dossier cession de SUEZ en est l’illustration. Mais au-delà il semble que les activités de la business Unit « Solution Clients » qui ne s’appuie pas sur des infrastructures sont candidates à des cessions.


En février 2021 la nouvelle Directrice Générale a confirmé ces orientations y ajoutant une volonté de simplification du groupe. Et annonçant pour mai 2021 des précisions sur les perspectives à moyen terme d' ENGIE



Vous avez évalué l'ambition

Que pensez-vous de la pertinence de cette ambition ?

Sans opinion
Faible
Médiocre
Correcte
Bonne
Forte
Quantification de l'Ambition :

Les objectifs ci-dessous sont ceux exprimés par l’ancienne équipe de Direction. Ils seront réactualisés en mai par la nouvelle équipe. Ils sont donnés à titre d’information et pour être comparés à ceux de la nouvelle équipe quand ils seront connus


Renforcer la Croissance


  1. -Accroissement de la puissance installée ENR de 9 GW sur la période 2019-2021 ( puissance installée actuelle 24,4 GW dont 7,5 de solaire et éolien et 16 GW d' Hydraulique)(En fait seulement 3,2 GW seront "propriété" d' ENGIE compte tenu du financement de tiers dans le modèle DBpSO)
  2. -Accroissement en moyenne par an jusque' en 2021 de 7 à 9% du Résultat net courant part du groupe (2,46 Md€ en 2018)
  3. -Accroissement moyen annuel de 3,5 à 6% de l'EBITDA jusque' en 2021 (9,7 Md€en 2018)
  4. -Accroissement moyen annuel de 6,5 à 8% du résultat d' Exploitation Courant (5,1 Md€ en 2018)


Améliorer la rentabilité


  1. -le ROCEp est le ratio Résultat net courant divisé capitaux engagés dans l' outil industriel(le p indique que l' on retire des capitaux engagés les montants correspondant à des actifs qui ne sont pas en service). Ce ratio en 2018 est de 7,4% et devrait être à deux chiffre en 2021


Spécialisation


  1. -Engie se concentre sur 20 Pays (70 actuellement) , 30 Métropoles, 500 entreprises. Sortie de 20 pays d' ici 2021
  2. -50% de nouveaux développements dans les renouvelables d' ici 2021 sont dédiés à des clients ( par opposition aux ENR ayant un PPA(contrat de fourniture) avec un état)


Améliorer son impact environnemental et social


  1. % de femme dans l’ effectif du groupe de 50% en 2030 (24% en 2019 et 2020)
  2. Taux de fréquence interne des accidents inférieur à 3 en 2020
  3. Taux de satisfaction des clients BtoC supérieur à 85% en 2020
  4. Pourcentage des activités industrielle couvertes par un mécanisme adapté de dialogue et de concertation à 100% en 2020
  5. Part des énergies renouvelables dans le mix énergétique du groupe égal à 58% en 2030 (28% en 2019, 31% en 2020) Ces montants sont comptés pour 100% même si ENGIE n' en possède qu' une part (dans le cas d' une Joint-Venture par exemple)
  6. Taux de réduction du ratio d’émission de CO2 pour la production d'énergie par rapport à 2012 de -20% en 2020 
  7. Sortie du charbon en 2025 en Europe et 2027 dans le monde (y compris réseaux de chaleur) (la puissance installée en charbon en 2020 est de 4GW ce qui est modeste)


Une structure financière solide:


  1. -un ratio Dette Nette sur EBITDA inférieur à 2,5 en 2021. et un ratio Dette économique sur EBITDA inférieur à 4 (la dette économique comporte en plus de la dette financière les provisions pour démantèlement et aval de cycle pour le nucléaire)
  2. -un taux de distribution des dividendes entre 65 et 75% du Résultat net Courant part du Groupe jusque' en 2021


Coronavirus : retrait des objectifs pour 2020 et pas de dividendes versés en 2020. Les objectifs pour 2020 sont désormais :

·        Un EBITDA (Excèdent Brut d’exploitation) compris entre 9 et 9,2 Md€ (valeur 2019 10,4Md€)

·        Un Résultat d’exploitation courant compris entre 4,2 et 4,4 Md€ (valeur 2019 5,7 Md€)

·        Un Résultat net courant part du groupe compris entre 1,7 et 1,9 Md€ (valeur 2019 2,7Md€)

·        Un Ratio Endettement économique sur EBITDA inférieur à 4

·        Un maintien du taux de distribution du dividende entre 65 et 75%


Ces nouveaux objectifs ont été atteints en 2020 (cf ci dessous). L' mpact de la crise du COVID est de 1,5 Md€


Des objectifs financiers ont été donnés pour 2021 a savoir


  1. Résultat Net part du Groupe récurrent entre 2,3 et 2,7 Md€ (vs 1,7 en 2020 et 2,7 en 2019)


  1. EBITDA(excédent d' exploitation) entre 9,9 et 10,3 Md€ (vs 9,3 en 2020 et 10,4 en 2019)


  1. Résultat d' exploitation courant entre5,2 et 5,6 Md€ (vs 4,6 en 2020 et 5,8 en 2019)

Par contre on ne sait pas quel part des objectifs à long terme décrit ci-dessus et dans la partie résultats ci-dessous sont maintenus



Renforcer la croissance

LES COMMENTARES CI DESSOUS ONT ETE FAIT EN FEVRIER 2020 AVANT LA CRISE DU COVID Sauf pour ceux écrits en rouge. L’ impact de la crise du COVID est de 1,5 Md€ suivant Engie qui a également passé une dépréciation d' actif de 3Md€ sur le nucléaire. Si n corrige le Résultat net


ENR= Solaire + Vent en 2020 ,1,7GW d’hydraulique ont également été acquis.


on passe de 4,6 Md€ à 6,1 Md€ à comparer au 5,8 Md€ de 2019 , ce qui correspond à 5% . Cet accroissemnt est légérément n dessous de l' objectif affiché en 2019 , mais

avec les objectifs affichés pour la moyenne des deux années 2019 et 2020


Pour 2020 Engie avait donné avant la crise sanitaire les prévisions ci dessous (à comparer aux objectifs ci dessus)

  1. Le Résultat Net courant serait entre 2,7 et 2,9 Md€ vs 2,68 en 2019 soit une croissance entre 0,7% et 8,2%
  2. l' EBITDA serait compris entre 10,5 et 10,9 Md€ vs 10,4 en 2019 soit une croissance entre 1% et 4,8%
  3. Le Résultat courant d' exploitation serait entre 5,8 et 6,2 Md€ vs 5,7 en 2019 soit une croissance entre 1,7% et 8,7%

En 2020 la crise du COVID a eu d’ après Engie un impact de 1,5 Md€. En 2020  Le résultat net courant par du groupe de 1,7 Md€, l’EBITDA est de 9,3 Md, le Résultat courant d’exploitation de 4,6 Md€. Si l’on corrige de l’effet COVID les valeurs deviennent : 3,2 Md€, 10,8 Md€, 6,1 Md€. Ce qui est conforme aux objectifs affichés ci-dessus hors COVID



D'Ailleurs ENGIE avant la crise du COVID avait revu à la baisse ses objectifs pour les années futures comme l' indique le tableau ci dessous




Améliorer la rentabilité


Le ROCEp est de 7,5% en 2019 vs 7,4% en 2018 Objectif à deux chiffres en 2021.


Ce ROCEp n' est pas identique au ROCE classique qui lui est à comparé au WACC (coût moyen pondéré du capital).


Spécialisation


Lors de son AG 2020 Engie a indiqué vouloir se retirer de 25 pays entre 2019 et 2021. En 2019 Engie est sortie de 3 pays


Améliorer son impact environnemental et social